baniere
 

  accueil--- biographie et cv---articles de presse---liens---contact
PROJETS
 

 
   
DÉMARCHE D'ARTISTE  

Ma démarche d’artiste a beaucoup à voir avec le temps, avec la sérialité.

Le temps représente l’assise fondamentale de ma recherche en art. Il en est le véritable rouage et sert d’ancrage au développement de la plupart de mes projets.
Cette préoccupation existentielle, se traduit dans mon œuvre par un travail intensif et persistant sur la multiplicité des images. Je développe mes projets en utilisant un processus sériel qui agit comme une mise en scène du temps, reflété par le nombre, la répétition, la variation, le fragment et la contamination d’une image à une autre. Pour moi, chaque séquence, chaque signe répété, exprime le passage, la précarité de l’existence et cherche à exorciser l’inévitable mort qui se produit chaque fois qu’une image se figure et qu’une autre lui succède.
Toutes mes images s’approprient une infime part de ma vie et, en conséquence, m’en retirent autant. Elles incarnent la mémoire des gestes singuliers que je pose à un moment donné. Sans répit, je répète naturellement l’expérience du renouvellement de l’image pour en transmettre le souffle à la suivante, dans une sorte de course à relais.
Dans cette dynamique obligée, chaque image négocie son individualité aussi bien que sa complicité avec les autres.De cette manière, chacune affirme son unicité au sein d’une série, sa présence esthétique, sa raison d’être sémantique, tant dans le contexte d’une lecture ponctuelle, que dans celle d’une appréciation globale de l’œuvre.

Mes projets se développent autour de concepts qui les alimentent. C’est ce qui génère souvent un long processus exploratoire autour de nouvelles œuvres pouvant me surprendre, et même me défier, de par les questions qu’elles me posent et par la force attractive qu’elles exercent sur moi.
Depuis plusieurs années j’associe une réflexion active à mon travail en articulant un concept lié à ma démarche et à mon cheminement de création. Pour moi, la pensée commande « le faire » et ce qui est fait engendre la pensée ; la pratique artistique implique une réflexion active, engagée et autocritique.

La littérature, tout comme mes propres écrits, stimulent très souvent l’établissement de liens associatifs dans mes œuvres. Les mots deviennent des complices, des prétextes, ou des partenaires dans mon parcours créatif. La poésie, surtout, influence mon rythme d’écriture visuelle et la nature des œuvres elles-mêmes. Tout comme un poème produit une sorte de vertige du sens, l’image que je crée tend à faire de même.

La photographie et les outils numériques participent à perpétuer le souffle, à provoquer de nouvelles générations de l’image. Leurs associations fréquentes à la peinture et au dessin, jouent un rôle de relance et d’influence, créant une interaction incessante entre la matière et le virtuel, favorisant ainsi, une pratique associative semblable à celle du collage. C’est cette facilité à mettre ensemble ce qui en apparence, semble distant, voire même opposé qui souvent donne naissance à un nouveau concept de création nourri par le hasard des rencontres diverses : images/mots/médiums…ou autres.

Je conclue en disant que les séries sont pour moi des chants, les pensées sont des œuvres et le souffle est tout à la fois l’énergie de la création et l’élément vital au maintien de la vie.

 

Site conçu et réalisé par Monique Dugal

 

serialite